• Propreté et toilette

    Le chat a horreur de la saleté. Son instinct le pousse à cacher ses excréments : un bac en plastique, remplie de litière spéciale à fort pouvoir absorbant devra être mis à sa disposition. A l’exemple de sa mère, le chaton ira faire ses besoins dans cette litière. Si le chat est un animal propre de nature, certaines précautions seront néanmoins prises :<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    -Le bac devra toujours être accessible, mais dans un endroit tranquille et à bonne distance de son lieu de couchage et de nutrition.<o:p></o:p>

    -Les bords devront être suffisamment hauts afin que la litière ne se répande pas à l’extérieur lors de l’enfouissement des déjections.<o:p></o:p>

    -La litière devra être en quantité suffisante ( environ 3 à <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:metricconverter w:st="on" ProductID="5 cm">5 cm</st1:metricconverter> d’épaisseur) et changée régulièrement.<o:p></o:p>

    A noter que certains chats ont des préférences de litières ; Certains n’accepteront pas les litières végétales. Les litières minérales sont très pratiques, elles forment des boules en contact des excréments. Cela revient donc moins cher au fils du temps.

     

    La toilette est l’une des activités principales du chat. Appris par sa mère, C’est un rituel vite acquis. Les fonctions de cette toilette sont multiples :<o:p></o:p>

                -se nettoyer en débarrassant la robe des poils morts et souillures.<o:p></o:p>

                -se déparasiter en écrasant les puces.<o:p></o:p>

    -se rafraîchir en humidifiant le pelage, la salive en s’évaporant assure une régularisation de la température interne.<o:p></o:p>

                -se calmer après une émotion, une frayeur.<o:p></o:p>

                -communiquer avec ses congénères en les léchant.<o:p></o:p>

    L’excès de toilette peut entraîner des irritations graves de la peau, à cause de l’abrasion par la langue râpeuse : maladie de la peau, parasites, douleurs… Des états pathologiques peuvent diminuer cette toilette (arthrose, ankylose de la colonne vertébrale, obésité…). La fourrure apparaît alors terne, les poils forment des touffes denses. Pour sa toilette, le chat doit se courber, se contorsionner dans tous les sens pour atteindre toutes les parties de son corps.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :