• Maître chien

    Le maître-chien élève et dresse des chiens. Il est également appelé dresseur ou agent cynophile de sécurité.

    Le maître-chien forme et éduque des chiens dans le but d’en faire des compagnons utiles. Ces chiens se voient confier la protection et la guidance de non-voyants ou de personnes handicapées. Ces animaux sont les auxiliaires efficaces de la police, de l’armée, de la gendarmerie, de la sécurité civile ou de sociétés de gardiennage.
    Outre le dressage, le maître-chien apporte à l’animal tous les soins nécessaires à sa bonne santé (nourriture, propreté). Il fait travailler le chien alors qu’il est encore jeune. Il lui apprend l’obéissance et la patience. Il l’initie à l’attaque et au port d’objets. Il lui apprend à marquer un arrêt devant chaque obstacle (pour les aveugles), à retrouver une personne après avoir flairé un objet lui appartenant (chiens d’avalanche), à rechercher des stupéfiants... Inlassablement, il lui fait faire des exercices de pistage, l’habitue à travailler dans différents types de situations (le feu, l’eau, la neige).
    Aimer les animaux ne suffit pas pour exercer ce métier qui présente des risques. Si le chien doit faire preuve d’une grande souplesse de caractère et d’une réelle adaptabilité, il en est de même pour le maître. Ce dernier doit être résistant nerveusement et physiquement.
    Au service de la Police nationale, de l’air, des frontières, de l’armée (sécurité des bases aériennes, brigade territoriale ou gendarmerie mobile) et de la sécurité civile, les missions de jour comme de nuit entraînent des horaires de travail très irréguliers. Employé par une société de gardiennage, le maître-chien doit avoir, en outre, une bonne maîtrise des techniques modernes de sécurité (télésurveillance, détection électronique).

    Le salaire d’un maître chien est différent suivant que la fonction s’exerce dans le cadre de l’armée, la police, le secteur associatif ou les agences de gardiennage et de sécurité. Dans une société privée de gardiennage le salaire brut mensuel d’un maître-chien est compris dans la fourchette 1 300/1 400 €.

    La gendarmerie, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine et la police forment des maîtres-chiens destinés à leurs propres besoins. Ils effectuent un stage cynophile après avoir été recrutés. Très peu de postes sont proposés annuellement. Quelques associations spécialisées forment des moniteurs éducateurs de chiens guides d’aveugles. La formation dure 3 ans. Elle est ouverte aux personnes titulaires du baccalauréat, âgées de 18 à 30 ans. Pour ce qui concerne les agents de sécurité, un certificat d’agent cynophile existe, accessible dans le cadre de la formation continue. La formation peut également s’effectuer sur le tas dans des clubs civils de dressage.

     

    Fédération nationale des associations de chiens guides d’aveugles
    71, rue de Bagnolet
    75020 – Paris
    Tél : 01 44 64 89 89
    www.chiens-guides.com

    Centre d’information et de recrutement de la gendarmerie
    Garde républicaine
    www.defense.gouv.fr/gendarmerie/metiers

    CIRAT (Armée de terre) : Tél : 01 44 64 23 63

     


    Sources: www.cidj.com/


  • Commentaires

    1
    visiteur_yo
    Dimanche 10 Février 2008 à 14:06
    bonjour , combien peut toucher un maitre chien dans l' armée ou dans la police ?

    merci de me répondre
    2
    venus2
    Dimanche 15 Juin 2008 à 15:28
    Salut,
    Je fait partie de l'équipe administratrive du site de notre club canine ( CEC amboisien ) (37)
    Viens nous rendre une petite visite ;)

    Sympa ton blog
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :