• Les relations

    Avec l’Homme :<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Le chat adore la compagnie à condition qu’elle ne lui soit pas imposée. En fait, bien que domestiqué, il ne se soumet jamais totalement à la volonté de l’Homme. Il déteste être taquiné ou être considéré comme un jouet. Donc il se défend. C’est lui qui vient sur vos genoux, il ne supporte pas d’être retenu. Heureux, il retrouvera ses gestes d’infantilisme (ronronnement, succion ou léchage).<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Avec les autres animaux :<o:p></o:p>

    Le chat est un animal solitaire. Il a son propre territoire auquel il a libre accès. Il occupe cet espace qu’il considère comme le sien et qu’il est prêt à défendre. Dans la maison, il signale sa place préférée en l’imprégnant de son odeur émise par ses glandes pariétales, en frottant ses joues contre les objets. Les chats amoureux sont des bagarreurs incorrigibles. Les blessures peuvent être graves : principalement si le chat est touché aux organes génitaux et à la face .Les abcès sont fréquents. Généralement, les chat n’est pas agressif ;Il se contente d’intimider l’intrus. Il se

    grossit en hérissant le poil, courbe le dos, et dresse la queue. Les oreilles sont rabattues, les yeux dilatés, il pousse des grognements suivis souvent de crachements. Souvent l’un des deux abandonne et prend la fuite. <o:p></o:p>

    Chat et chien peuvent cohabiter s’ils sont élevés sous le même toit et si la socialisation nécessaire à chaque espèce est correctement faite. A l’âge de 4/8 mois, le chat vit une période de socialisation critique. S’il connaît des chiens pendant cette période, et que la relation entre eux deux se passe bien, le chat acceptera sans problème le chien. <o:p></o:p>


  • Commentaires

    1
    LISA781
    Dimanche 14 Février 2010 à 22:41
    IL EST TRES MIGNON LE PETIT SA COULEUR
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :