• La cohabitation animaux/nouveau-nés

    L’arrivée d’un nouveau-né représente un grand chambardement dans les habitudes quotidiennes de la maison. La présence d’un animal domestique, surtout celle d’un chat, stresse énormément les nouveaux parents. Quelques précautions élémentaires suffisent pour s’assurer que l’introduction du nouveau-né se fasse aisément. Et pourtant, beaucoup de mythes persistent encore quant au danger potentiel d’un chat pour un bébé de quelques jours… Tout le monde a entendu des histoires d’horreur même si, curieusement, personne n’a jamais été témoin de quoi que ce soit!

    D'après Bernard Lemelin, docteur en médecine vétérinaire

     

    Dès la grossesse


    Dans les mois précédant la naissance, essayez d’établir une routine où une période de temps réaliste (5 à 10 minutes), sera consacrée exclusivement à vous occuper de votre animal. Prenez le temps de le caresser, de le brosser ou de jouer avec lui tous les jours. Reprenez le même horaire, dès votre retour à la maison avec votre poupon, afin que votre animal (surtout le chien) ne se sente pas délaissé. Un changement dans les habitudes entraîne souvent plus d’anxiété et des comportements déviants.

    Il est important de laisser votre animal avoir accès à la nouvelle chambre de bébé avant son arrivée. Il pourra ainsi s’imprégner des odeurs nouvelles de poudre, de couches et des nouveaux vêtements. Par contre, ne le laissez pas (surtout les chats) dormir dans le lit d’enfant. Il ne devra pas s’y habituer pour les années à venir.

    Il est très difficile de retenir le chien d’une main et de maintenir la poussette de l’autre. Habituez donc votre chien à un collier Halti (ou licou semblable à ceux utilisés pour les chevaux); celui-ci permet d’empêcher le chien de tirer fort sur la laisse. Vous pourrez ainsi maintenir les marches quotidiennes à l’extérieur en amenant le chien avec la poussette.

     

    L’arrivée à la maison


    Le premier jour de l’arrivée de votre bébé à la maison, il est suggéré de laisser votre animal le sentir tranquillement pendant 15 à 30 minutes. Dans le cas d’un chien trop exubérant qui saute et qui veut voir de près cet intrus, prenez le temps de le mettre en laisse afin de le calmer. Ne présentez pas votre bébé à bout de bras au-dessus du chien car cela ne ferait que le stimuler à sauter dessus et à essayer de l’attraper. Si votre chien grogne, vous devez immédiatement le corriger par un NON retentissant ou le déplacer dans une autre pièce de la maison le temps qu’il se calme. Si votre chat crache ou démontre le moindre signe d’agressivité, utilisez un pistolet à eau pour le repousser ou là encore, enfermez-le dans une autre pièce pour quelques minutes. N’essayez jamais de rassurer un animal qui grogne envers un enfant, ce comportement est toujours inacceptable et ne devrait jamais être toléré. L’animal devra comprendre que vous réagirez positivement avec lui seulement s’il fait la même chose envers le nouveau-né.

     

     

    Prudence


    Habituellement, les chats s’intéressent plus ou moins au nouveau-né. À moins d’avoir un chat déjà agressif et asocial avec les visiteurs, l’arrivée de ce petit être bruyant ne change pas grand-chose dans leur vie sinon l’interdiction d’accès à la chambre de l’enfant. Ne vous inquiétez donc pas si vous partagez la vie d’un chat, ce nouveau bébé ne lui sera pas source d’un aussi grand stress que pour un chien.

    Il est toujours bon que les deux parents s’échangent les rôles et puissent s’occuper chacun de l’animal (et de l’enfant à plus forte raison). Le chien devra sentir que vous vous occupez de lui de la même manière qu’avant l’arrivée du nouveau membre de la famille même si concrètement, il est assez difficile de garder la même routine.

    Ne laissez jamais un gros chien seul avec un enfant de quelques semaines. Le chien curieux de voir ce petit être bouger, pourrait parfois le mordre pour jouer ou il pourrait le blesser de manière accidentelle en voulant jouer avec lui pendant que vous répondez au téléphone ou à la porte d’entrée. Vous pourriez utiliser une barrière d’enfant pour le garder dans une autre pièce ou une laisse qui le tiendra à distance raisonnable et sécuritaire. Après la 3e semaine, les chiens répondant facilement aux commandements vocaux et réagissant bien à la présence du nouveau bébé, pourront aller librement dans la maison.

     

    Apprendre aussi aux enfants


    Vous devrez apprendre à votre enfant de toujours être doux avec les animaux; ne jamais les agripper, ne pas tirer leurs oreilles et encore moins sauter sur eux. Les chiens peuvent toujours réagir à la douleur en mordant l’enfant. C’est particulièrement vrai pour les vieux chiens souffrant d’arthrose ou d’otites chroniques. Un enfant qui agace ou frappe constamment un animal est sujet à une morsure à tout moment. Vous devez donc être vigilant afin de bien lui apprendre comment se comporter avec les animaux.

    Plusieurs familles ont de belles histoires à raconter concernant les liens étroits entre les animaux et leurs enfants. Il suffit de prendre les moyens pour y arriver.

     

    Sources: petitmonde.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :